Les pratiques douteuses de la secte Moon

Source: pages 106 à 108 du livre "Les nouvelles sectes" d'Alain Woodrow.


L'ADFI de Rennes, fondée en décembre 1974, pour lutter contre les agissements de la secte Moon, a fait une déclaration à la Délégation judiciaire de Rennes le 28 mai 1975. Après avoir déclaré qu'elle refusait de juger les prétentions doctrinales ou les buts politiques de la secte, l'association formule à son égard les accusations suivantes:

Toujours les mêmes reproches. Les méthodes d'endoctrinement sont celles qui sont appliquées dans d'autres sectes: privation de sommeil; nourriture pauvre en protéines; isolement et rupture avec le milieu d'origine; occupation continuelle, bourrage de crâne; complexe de culpabilité entretenu; crainte de déplaire à Moon (c'est à dire, à Dieu); peur du diable et de l'enfer; longues heures de travail sans rémunération; mendicité en public...

A quoi s'ajoutent quelques raffinements propres à cette secte: des déplacements fréquents, dans le pays d'origine puis à l'étranger, pour couper l'adepte complètement de son milieu; la confiscation, à l'intérieur des communes, des chaussures, pour rendre la fuite matériellement plus difficile; la pratique d'encourager les adeptes à se retenir d'uriner aussi longtemps que possible - ostensiblement pour prouver leur "résistance à Satan" - (en fait, l'élévation du taux d'urée dans le corps diminue, au contraire, la résistance mentale et physique)...



Autres sectes sur le Net francophone
La secte Moon

Home Page
Sectes = danger !