La Nichiren Shoshu dépose unerequête au Ministère de l'Éducation

A l'Honorable Kosugi Takashi
Ministre de l'Éducation, de la RechercheScientifique, des Sports et de la Culture
Japon

Déclaration d'Avis

La Compagnie Religieuse Nichiren Shoshusouhaite émettre son avis sur la viabilité de la Soka Gakkai commeCompagnie Religieuse. Ainsi qu'il est expliqué ci-après, la NichirenShoshu croit que la compagnie religieuse Soka Gakkai n'est pas qualifiéepour détenir ce statut conformément aux dispositions dela Loi sur les Compagnies Religieuses du Japon.

1. La Soka Gakkai acquit un Statut deCompagnie fondé sur des bases exeptionnelles

La Soka Gakkai fût inaugurée en tantque Soka Kyoiku Gakkai ("Société Éducative Créatrice devaleurs") et devint plus tard une organisation laïque de croyants de laNichiren Shoshu. Le groupe fût inauguré à nouveau en 1945 en tantque Soka Gakkai ("Société pour la Création de valeurs") et, suite à lapromulgation de la Loi sur les Compagnies Religieuses, elle fûtspécialement autorisée comme compagnie religieuse par le gouverneurde Tokyo le 27 Aôut 1952. L'enregistrement de la Soka Gakkai en tant quecompagnie religieuse fût terminée le 8 Septembresuivant selon des conditions exeptionnelles, par exemple, par le faitqu'elle soit une organisation laïque de la Nichiren Shoshu, autreentité religieuse dûment enregistrée.

À cette époque, la Soka Gakkaiprétendait qu'elle avait été, selon les paroles de son deuxièmeprésident Josei Toda, "installée comme compagnie religieuse sur labase que la Soka Gakkai est une organisation de croyants au sein del'église Nichiren Shoshu" dont le but est de "protéger et répandre leBouddhisme de la Nichiren Shoshu comme une organisation laïque et detravailler pour sa prospérité" (Kaitei-ban, Soka Gakkai Nyumon["Introduction à la Soka Gakkai, édition revue"], Josei Toda; page321).

2. La Soka Gakkai est une organisationLaique sans Doctrine propre

Lorsque le troisième président de laSoka Gakkai, Daisaku Ikeda, maintenant maître absolu de l'organisation,fût installé le 3 Mai 1960 comme président, il affirma que la SokaGakkai était une organisation laïque au sein de la Nichiren Shoshu."Il va sans dire", déclarait-t-il, "que la Soka Gakkai est uneorganisation de croyants de la Nichiren Shoshu" (Kaicho Koen-Shu["Collection de discours du Président"] Vol. 1, p.1). Il affirmait sanséquivoque que la Soka Gakkai a progressé...au moyen des doctrines de la Nichiren Shoshu prises pour support" (SeikyoShimbun, (Quotidien de la Soka Gakkai), 15 Mai 1983).

La preuve supplémentaire que la SokaGakkai s'est elle même traditionnellement caractérisée commeorganisation laïque de la Nichiren Shoshu, peut être trouvé dansdes déclarations faites par Einosuke Akiya, président actuel de laSoka Gakkai. Dans une discussion de groupe de travail dénommée SokaGakkai ni tou ("Demandez à la Soka Gakkai") qui parue dans le ChuoKoron, magazine prestigieux, il mit en lumière que la Soka Gakkai estune orgaanisation de croyants laïques de l'école de la NichirenShoshu, disant que "la Soka Gakkai est un groupe de croyants de laNichiren Shoshu". Il mit en exergue de surcroit que la Soka Gakkai n'aaucune doctrine propre. Ses paroles exactes apparaissent à la page 290de l'édition spéciale d'Aôut 1962, où il expliquait: "La Soka Gakkai est une organisation rassemblant des gensdans leur croyance dans la foi en la Nichiren Shoshu. Il existe des templesaffiliés à la Nichiren Shoshu à travers tout le Japon, et nosmembres appartiennent tous à l'une ou l'autre des congrégations de ces temples. Laissex-moi expliquer ceci simplement:souvent les temples ont des associations (Ko) affiliées à euxgroupant des croyants qui se rassemblent pour étudier et polir leur foi.La notre est une organisation à l'échelle nationale; de sorte que laSoka Gakkai elle-même n'a aucune doctrinepropre".

Cette déclaration signifie que l'objet devénération et la doctrine que la Soka Gakkai s'approprie dansl'Article 3 (raison) des statuts de l'organisation sont exlusivement ceuxde la Nichiren Shoshu. L'Article 3 stipule: "[La Soka Gakkai] fait siennecomme objet de vénération le DaiGohonzon du VraiSanctuaire établit par Nichiren Daishonin et suit les doctrines de laNichiren Shoshu".

L'objet de vénération indiqué iciest celui enchâssé au temple principal de la Nichiren Shoshu, et ladoctrine à laquelle l'Article se réfère est celle propre de laNichiren Shoshu. Cet objet de vénération et cette doctrine sontcelles de la compagnie religieuse Nichiren Shoshu et des compagnies religieusesenregistrées et fonctionnant sous ses auspices.

Sur ce point, le Dr. Inoue Egyo, qui fûtimpliqué dans le projet, la promulgation et le suivi de la Loi sur lesOrganisations Religieuses, l'Ordonnance sur les Compagnies Religieuses etla Loi sur les Compagnies Religieuses pendant son affectation au Bureau des Affaires Religieuses du Ministére del'Éducation, écrivit que la "Soka Gakkai n'est pas une organisationreligieuse telle définie par la Loi sur les Compagnies Religieuses, etla Soka Gakkai elle-même a expliqué qu'elle ne peut pas être uneorganisation religieuse telle définie par la Loi" (ShukanHojin Ho no Kisoteki Kenkyu ["Une Étude de base de la Loi sur lesCompagnies Religieuses"], p.335). Le Dr. Inoue affirme clairement que laSoka Gakkai est simplement l'une des nombreuses organisations religieuses de la Nichiren Shoshu (Ko, ainsi appelée),et pour autant que sa propre "doctrine religieuse" lui fait défaut, unecondition nécessaire préalable pour une qualification commeorganisation religieuse, elle ne peut devenir une compagnie religieuse.

3. La Soka Gakkai n'est pas adaptée auStatut Corporatif relevant de la Loi sur les Compagnies Religieuses

L'Article 12, Paragraphe 1, No 1 (Raison) dela Loi sur les Compagnies Religieuses définie la raison desorganisations enregistrées conformément à cette loi comme suit:"La raison de toute organisation religieuse, dès l'enregistrement, serala propagation de sa doctrine religieuse, la mise en oeuvre decérémonies et rituels, et l'instruction religieuse des croyants.Toutefois, cette raison est un compendium de conditions nécessairesgénérales selon lesquelles la Loi sur les Compagnies Religieusesdéfinit une organisation religieuse. "Par conséquent,conformément à la règle selon laquelle "les activités et letravail entrepris pour réaliser la raison religieuse, raison principalede l'organisation religieuse elle-même, et d'autres raisons, doivent`être explicitées clairement." (Dr. Omiya Sosaku, ShukyoHojin Ho Genron ["Principes de la Loi sur les Compagnies Religieuses"], p.93). La Soka Gakkai a défini sa raison dans l'Article 3 de ses statuts,qui stipule qu'elle "suit la doctrine de la Nichiren Shoshu".

Par essence, les mots de l'Article 3précise que la Soka Gakkai doit mettre en oeuvre des activitésreligieuses qui "suivent les doctrines de la Nichiren Shoshu", et exprimentclairement qu'en substance, la Soka Gakkai est une organisation interne dela Nichiren Shoshu composée de personnes qui croient enla Nichiren Shoshu.

Ces dernières années cependant, la SokaGakkai a manifestement dévié de la foi doctrinale de la NichirenShoshu, et n'a rien fait pour corriger ses déviations en dépitd'avertissements répétés. Par voie de conséquence, la SokaGakkai fût excommuniée par la Nichiren Shoshu le 28 Novembre 1991, et n'est plusune organisation de croyants affiliée à la Nichiren Shoshu.

Dès lors, la Soka Gakkai a perdu l'une desconditions nécessaires structurelles d'une organisation religieusetelles stipulées par la Loi sur les Compagnies Religieuses en sonArticle 2, en l'espêce, qu'une organisation religieuse doit "propager sadoctrine religieuse". Ayant perdu son affiliation avec lasource dont elle prétent propager la doctrine, elle manque clairement deremplir les conditions préalables nécessaires à une organisationreligieuse enregistrée selon la Loi sur les Compagnies Religieuses.

4. Demande de mise en oeuvre de ladissolution de la Compagnie Religieuse Soka Gakkai

Malgré l'excommunication de la Soka Gakkaipar la Nichiren Shoshu, le texte de l'Article 3 de ses statuts resteinchangé. On peut encore lire: "[La Soka Gakkai] suit les doctrines dela Nichiren Shoshu, propage les enseignements [de la Nichiren Shoshu] et met en oeuvre ses cérémonies et rituels".

Les révisions récentes à la Loi surles Compagnies Religieuses ont placé la Compagnie religieuse Soka Gakkaisous la juridiction du Ministère de l'Éducation, de sorte qu'ellen'est plus sous la juridiction du gouverneur de Tokyo. Dès lors laNichiren Shoshu demande fermement que le Ministère prenne desmesures pour faire en sorte que la Soka gakkai modifie ses statuts, pour lemoins, afin de faire apparaître sa dissociation de la NichirenShoshu.

Respectueusement envoyé le 18 Novembre1996

Abe Nikken, directeur (en Chef) [sceau officiel]

Fujimoto Nichijun, directeur exécutif(Administrateur Général) [sceau officiel]

Yoshida Nichiyu, directeur exécutif (Directeur) [sceau officiel]

Nichiren Shoshu, compagnie religieuse 2057 Kamijo Fujinomiya, Shizuoka

Noms et sceaux de 720 autres signatures jointes.

Page d'accueil : soka Gakka´ - La Chambre d'Eclaircissement